Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Une huile de massage faite maison pour la fête des mères, mais pas que !

Le 24 mai 2014, 16:21 dans Beauté 2

Hello tout le monde. Depuis quelques temps déjà je remarque qu’autour de moi de nombreuses personnes sont dans des périodes délicates telles que mal de dos, douleurs musculaires, sciatique.. autant de douleurs difficiles à supporter au quotidien. Les médicaments n’aidant pas l’affaire, j’ai pu constater que le massage faisait son petit effet, au moins pour un instant, procurait un moment détente qui soulage les zones endolories quelques minutes et fait oublier la douleur. Alors, profitant de la fête des mères à laquelle ma maman reste attachée (sans l’avouer vraiment), j’ai décidé de lui offrir une huile de massage faite maison, spécialement adaptée à son problème, elle qui a une sciatique qui lui fait douloureusement mal et l’empêche de marcher normalement. Evidemment, pas besoin d'avoir un problème spécifique pour concocter sa petite huile maison. D'ailleurs, je parle juste du moment détente que procure un massage à l'huile, qui n'est pas de refus, et non de ses apports et effets réels, sur la douleur ou le problème en lui-même, qui restent relativement mitigés. Mais tant qu'à faire autant utiliser des produits dont les propriétés correspondent à ce que l'on cherche: huile apaisante, musculaire, relaxante... Ce n’est peut-être pas l’idée la plus originale mais ce qui le sera c’est d’avoir fait son huile soi même pour une personne en particulier et une action spécifique, ce qui fera toute la particularité de cette huile.

Mon huile de massage antidouleur et apaisante :

Pour ma maman chérie, j’ai fait simple. J’ai pris 10 ml de macérât huileux d’Arnica et j’ai rajouté 5 gouttes d’huiles essentielles de gaulthérie couchée.

L’huile essentielle de gaulthérie couchée, de son nom botanique gaultheria procumbens, est réputée pour ses propriétés antidouleur, anti-inflammatoire, antirhumatismale et antispasmodique.

Irritante à l’état pur, elle s’utilise diluée dans une huile végétale à hauteur de 20%. Elle contient de la salicylate de méthyle à 98% environ, une substance qui a la même action antalgique que l’aspirine. Ainsi, elle ne convient pas à ceux étant sous anticoagulant et allergiques à l’aspirine.

L’huile d’arnica, aux propriétés anti-inflammatoires, anti-ecchymose, anti-douleur, cicatrisante et anti-oxydante, est notre alliée en cas de bobos. Associée à l’huile essentielle de gaulthérie couchée, elle forme une huile de massage apaisante, décontracturante et anti-inflammatoire.

3 à 4 gouttes du mélange en application locale uniquement, en massage, 3 fois par jour maximum.

J’ai également confectionné un petit livret avec les propriétés des ingrédients, l’utilisation, l’histoire des huiles..

D’autres huiles végétales et huiles essentielles pour une huile anti douleur et apaisante :

Les huiles végétales : l’huile de sésame, restructurante et riche en acides gras essentiels ; l’huile de Millepertuis, anti-inflammatoire, analgésique et cicatrisante, pour les douleurs du dos, ou encore le baume de Copahu, que je ne connais absolument pas, mais qui apparemment est un antidouleur, anti-inflammatoire et cicatrisant, en cas de chocs, foulures ou entorses légères, tendinites et élongations, arthrose, rhumatismes et arthrite.

Les huiles essentielles d’ hélichryse italienne (anti-hématome et anti-coagulante), genévrier (anti-douleur et anti-rhumatismal), menthe poivrée (soulage  démangeaisons et douleurs, stimule et rafraichit), lavande aspic (cicatrisante et calmante, géranium égypte (anti douleur, anti-inflammatoire, cicatrisante).

Pour une huile tonifiante, régénérante :

Principalement l’huile végétale de sésame, à nouveau, pour son action adoucissante et restructurante, tonifiante. Elle prévient également de la déshydratation et du dessèchement de la peau,

Les huiles essentielles énergisantes, stimulantes, qui donnent du peps au moral :rose de damas (antidepresseur et aphrodisiaque, harmonisante, apaisante), l’huile d’amyris (bien-être, relaxante, senteur boisée) ou encore l’huile de pamplemousse (tonus, apporte optimisme, énergie).

Pour une huile calmante, relaxante :

Les huiles végétales et mâcérat huileux : encore et toujours l’huile de sésame, le mâcérat huileux de vanille (assouplissante et pénétrante), huile de coton (adoucissante et agent reconstructeur de la peau)

Les huiles essentielles équilibrantes et relaxantes : néroli (tranquillisant, détend, soulage, anti-stress), verveine (dépression, stress, insomnie), petitgrain (calmante, relaxante, apaisante, anti-stress), mandarine rouge (calmant, relaxant, bonne humeur),   

J’espère vous avoir donné quelques idées, valables pour des idées cadeaux en général, au-delà de la fête des mères. Les informations sur les huiles végétales et essentielles viennent essentiellement des fiches produits d’Aroma Zone, que vous pouvez vous-même consulter. Je me suis simplement chargée de résumer le tout ici.

! Il est important de respecter les doses d’huiles essentielles dans la confection de vos préparations et de procéder à un test d’allergie dans le pli du coude. ! 

Voici un tableau récapitulatif des doses en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire (visages, massages localisés ou non, corps etc) sachant que pour le visage il est recommandé de ne pas dépasser 2%, (et encore, certaines fois c’est 1,5%) et 5% pour le corps. (source : aroma zone, l’essentiel de julien et Christine de Oleassance.fr). 

 

( source : http://www.unmei.fr/ )

 

N'hésitez pas à donner votre avis, partager vos expériences en commentaire.Je vous embrasse ! 

 

L'effet naturel avec le BB Compact Correcteur So' Bio Etic

Le 16 mai 2014, 23:09 dans Beauté 2

En cherchant un correcteur clean niveau composition et qui puisse cacher autant les cernes que les imperfections, sans en faire des tonnes non plus, je suis tombée sur le BB Compact Correcteur de So' Bio étic, (que je vous ai montré ici) dont je vous propose une petite revue. Certaines d'entre vous le connaisse peut-être déjà, normal, ça fait un bon moment qu’il est sorti. On a pas mal d'idées sur la BB Crème en revanche pas forcément sur le correcteur, qui, ma foi, en vaut le détour aussi !

Il faut savoir que mon visage est un terrain propice pour le test de ce genre de produit : boutons, cernes, rougeurs, imperfections (la liste est longue), j'ai pu tester la couleur, la couvrance et la tenue en fonction des zones. So glam.


Ce correcteur est censé englober 5 actions (comme une BB crème) qui sont : camouflage de cernes et petites imperfections, purifiant/assainissant, anti-cernes anti-poches, anti-veillissement de la peau, illumine le regard.

 

Nous allons nous concentrer sur son action anti-cernes, anti-poches, le camouflage de cernes, imperfections et rougeurs, et l’illumination du regard. J’ajoute à cela la teinte, la texture et la tenue.

 

On peut dire tout d’abord que ce correcteur conviendra à celles qui cherchent un effet naturel et léger, et à celles qui cherchent un produit deux en un qui serve à la fois de correcteur et d’anticernes (encore faut-il que les couleurs le permettent en fonction de la peau de chacune).

 

Mais disons que son véritable premier grand point est sa composition. Il s’agit d’un produit bio et c’est déjà un grand plus. Voici son INCI pour les curieuses :

 

Ricinus Communis (Castor Seed) Oil*, Zinc Oxide, Dicaprylyl Ether, Dicaprylyl Carbonate, Olus Oil (Vegetable Oil), Cera Alba (Beeswax), Cera Carnauba (Copernicia Cerifera (Carnauba) Wax), Talc, Silica, Hydrogenated Vegetable Oil, Caprylic/Capric Triglyceride, Iris Germanica Root*, Oryza Sativa (Rice) Hull Powder*, Parfum (Fragrance), Punica Granatum Seed Oil*, Tocopherol, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Candelilla Cera (Euphorbia Cerifera (Candelilla) Wax), Bisabolol, Glyceryl Caprylate, Phytosphingosine, Polygonum Fagopyrum (Seed) Extract, Geraniol, Citronellol, Rosmarinus Officinalis(Rosemary) Extract*. +/-: CI 77891 (TITANIUM DIOXIDE), CI 77492 (IRON OXIDES), MICA, CI 77491 (IRON OXIDES), CI 77499 (IRON OXIDES). *Ingrédients issus de l'agriculture biologique.

 

Son deuxième grand plus est la teinte 01 Beige Clair qui convient aux peaux très blanches, pour ne pas dire très pâles, comme la mienne par exemple, chose qui n’est pas toujours facile à trouver. Une teinte 02 Beige Médium existe également. Sur ma peau, la teinte convient autant pour les cernes que pour les imperfections. J'ai forcé le trait sur ma main sinon on ne voyait pas la différence, c'est pour dire ;). Ce côté un peu jaune va venir effacer les rougeurs et ces bleus, visibles aussi sur ma main. 

 

Sa texture est crémeuse. On peut la travailler un peu sur le dos de sa main au préalable afin d'éviter le côté "paté" qu'elle peut éventuellement donner. J’imagine que cet aspect crémeux et « gras » peut déranger les peaux grasses. Néanmoins, elle se fond bien sur la peau, n'accroche pas et se travaille bien.

 

La couvrance et le camouflage des cernes, rougeurs et imperfections.

Agréablement surprise pour les cernes. Comme je le disais en intro, l’effet obtenu sera plutôt naturel et léger, ainsi, il ne cachera jamais complètement ces veines bleues pas très ragoutantes, mais suffisamment pour donner un peu de pep’s au regard. Son action anti-cernes grâce à la cire de blé noir fait peut-être effet mais elle n’est pas flagrante, ce ne sont pas vraiment des choses auxquelles je vais spécialement croire mais mon regard est moins fatigué. Je ne peux pas me prononcer sur l'action anti-poches, je n'en ai pas vraiment. Quant à l’illumination du regard, je trouve que c’est plutôt bien réussi. Avec un contour de l’œil bien hydraté, c’est encore mieux. 

 

Mis à part le petit changement de lumière entre deux photos (et la dilatation de la pupille :)) on peut voir qu' une grosse partie des cernes est atténuée, et que les petits points rouges sous l'oeil sont quasi invisibles. 

 

Ce correcteur est bien pour camoufler les petites imperfections (c’est d’ailleurs ce qui est dit sur le site), un peu moins pour les plus gros boutons. Ceci dit, sur quelques unes de mes imperfections les plus rouges, j’ai réussi à obtenir une couvrance assez satisfaisante. 

 

(Bon appétit)

 

La couvrance est donc de légère à moyenne, mais ne conviendra pas à celles et ceux cherchant à camoufler au maximum les problèmes de peau les plus sévères.

 

Pour les rougeurs, j’en ai pas mal sur les joues, et c’est également un bon résultat que j’ai obtenu.

 

La tenue est plutôt bonne concernant les cernes et les rougeurs, en revanche un peu moins sur les boutons, où sur les zones plus grasses (ah, glamour, quand tu nous tiens…). Si vous ne brillez pas beaucoup, un coup de poudre devrait suffire mais c’est vrai qu’en fin de journée, on voit que ce n’est plus aussi « couvert » qu’en début de journée.

Le gros moins de ce produit est sa présentation. Le pot est certes très mignon mais le fait d’exposer la crème à l’air libre est le meilleur moyen d’y voir tomber quelques poussières et autre. J’ai pris l’habitude de prélever d’abord assez de produit sur le dos de ma main pour ne plus avoir à rouvrir sans cesse le pot. Par ailleurs, lorsqu'on l'utilise aussi pour camoufler ses boutons, remettre ses doigts dans le pot ce n'est pas très hygiénique. Rien que ça peut causer un cercle vicieux et causer d'autres boutons (ça sent le vécu). En faisant attention à ça, il n’y a pas de souci.

Globalement, je suis satisfaite de ce produit qui me suit partout. Son prix (je l’ai eu pour 9 euros), sa teinte, sa couvrance juste comme il faut, font de ce correcteur un bon produit, pour un effet naturel assuré.

 

J’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à partager vos avis ! Bises !  

Et si on parlait ? Le naturel, le bio et moi

Le 6 mai 2014, 18:03 dans Beauté 0

Parce que ce blog a aussi été crée pour s'exprimer, s'expliquer et partager, j'ai pensé vous écrire un petit billet sur le pourquoi du comment de mon intérêt pour le naturel, le bio, en ce qui concerne les soins, puisque c'est surtout cela que l'on retrouve sur le blog. Plusieurs bloggeuses se sont mises à parler de leurs motivations, leurs intérêts pour ce nouveau type de vie, ainsi, ce que je vais raconter n'a absolument rien d'original et de foncièrement intéressant, si ce n’est qu’il s’agit de mon expérience, et que c’est toujours plus sympa de connaitre un peu mieux qui se cache derrière tel ou tel blog.  

Pourquoi du naturel, du bio?

Jusqu'à un certain temps - l'été dernier - comme un certain nombre d'entre vous, j'ai utilisé une crème  spécial peaux à problèmes, plus particulièrement la crème de jour Bioderma AI, qui a su faire son job.Très bien même. Je ne me suis pas posé de questions vu que ça marchait. Je l'ai eu comme partenaire anti-boutons pendant longtemps. Seulement un jour, Bioderma a décidé qu'il était plus intelligent de faire de cette crème une crème teintée. Une crème teintée beaucoup trop foncée pour ma peau si pâle blanche, et avec un système d'application on ne peut plus foireux. Bref, j'ai boudé bioderma.

J'ai choisi de me tourner vers le naturel, et le bio, tout simplement parce qu'en voulant trouver une remplaçante à Bioderma, ben j’ai galéré. J'ai enchainé les crèmes correspondant soit disant à mon problème de peau sans trouver satisfaction, mais surtout sans comprendre vraiment ce que j’apportais à ma peau. Déshydratation, rougeurs, boutons de toutes les tailles et de toutes les couleurs (si, si), ma peau ne savait plus où donner de la tête et je ressemblais à.. rien. Ne sachant plus quoi faire, puisque je ne savais même pas ce que ces crèmes contenaient au final, j'ai tout arrêté. C'est Christine de Oleassence qui m'a poussée vers le naturel et le bio. Je voulais savoir ce que je mettais sur ma peau et pourquoi

Aujourd’hui, j’utilise des produits que j'essaie de choisir le plus soigneusement possible. Je dis bien essaie car non, je ne suis pas une experte, non je ne connais pas toutes les propriétés de tous les ingrédients systématiquement, et oui il m'arrive de prendre un produit et de me rendre compte après que tel ou tel ingrédient n'a pas forcement sa place dans le bio ou le naturel. Mais j’essaie de m’orienter vers les produits dont les ingrédients peuvent avoir un intérêt pour ma peau.

Ce que je regarde dans un produit bio

En général, je me tourne vers les produits labellisés ecocert et cosmébio. Mais ce n'est pas parce que c'est bio qu'il faut foncer les yeux fermés. L’avantage des crèmes toutes faites c’est que le matin on fait ça vite (enfin, quand t’as des boutons plein la figure et que tu dois y aller mollo pour pas te faire mal, tu mets quand même du temps, mais bref). Pour les produits contenant des huiles végétales ou des eaux florales, je regarde lesquelles sont utilisées, leur ordre dans l'INCI pour savoir si ca vaut le coup ou non (situés à la fin c'est pas la peine). Autre critère, si la liste des ingrédients est longue comme le bras, je lâche l’affaire, ça me donne mal au crâne. Un petit pourcentage de produits chimique est tout de même autorisé: je fais attention à ca aussi. Quand je ne trouve pas de produits tout faits qui me bottent, je m’oriente vers les huiles végétales pures, à condition qu’elles soient bel et bien pures et non coupées avec autre chose, pour ensuite me concocter mes propres sérums.

Après ça, l’alimentation, la façon dont on vit au jour le jour a très certainement un impact sur l’état de notre peau et notre corps en général.

Avoir patience

Passer au naturel et/ou au bio, ça ne fait pas des miracles dans l’immédiat. Il faut comprendre les produits, trouver ce qui nous convient, tester et attendre que notre peau s’habitue. Certaines fois, quand on ne voit pas d’amélioration, que les boutons sortent malgré les bonnes choses qu’on lui apporte, on peut être démotivées et s’interroger sur l’intérêt du naturel. Juste pour ne plus voir l’état pitoyable de notre peau, on peut être tenté de retourner aux produits conventionnels siliconés qui donnent une texture lisse et douce à la peau. Mais la seconde d’après on se reprend en se disant que ces soins ne sont que façades, qu’ils ne font en réalité pas grand-chose, et qu’il vaut mieux subir sa peau dégueu un moment le temps que celle-ci s’adapte mais au moins en sachant qu’on la respecte.

Si vous avez lu jusqu’ici, n’hésitez pas à partager vos avis et commentaires.

Des bisous, Kavourina.

 

 

 

Voir la suite ≫