Parce que ce blog a aussi été crée pour s'exprimer, s'expliquer et partager, j'ai pensé vous écrire un petit billet sur le pourquoi du comment de mon intérêt pour le naturel, le bio, en ce qui concerne les soins, puisque c'est surtout cela que l'on retrouve sur le blog. Plusieurs bloggeuses se sont mises à parler de leurs motivations, leurs intérêts pour ce nouveau type de vie, ainsi, ce que je vais raconter n'a absolument rien d'original et de foncièrement intéressant, si ce n’est qu’il s’agit de mon expérience, et que c’est toujours plus sympa de connaitre un peu mieux qui se cache derrière tel ou tel blog.  

Pourquoi du naturel, du bio?

Jusqu'à un certain temps - l'été dernier - comme un certain nombre d'entre vous, j'ai utilisé une crème  spécial peaux à problèmes, plus particulièrement la crème de jour Bioderma AI, qui a su faire son job.Très bien même. Je ne me suis pas posé de questions vu que ça marchait. Je l'ai eu comme partenaire anti-boutons pendant longtemps. Seulement un jour, Bioderma a décidé qu'il était plus intelligent de faire de cette crème une crème teintée. Une crème teintée beaucoup trop foncée pour ma peau si pâle blanche, et avec un système d'application on ne peut plus foireux. Bref, j'ai boudé bioderma.

J'ai choisi de me tourner vers le naturel, et le bio, tout simplement parce qu'en voulant trouver une remplaçante à Bioderma, ben j’ai galéré. J'ai enchainé les crèmes correspondant soit disant à mon problème de peau sans trouver satisfaction, mais surtout sans comprendre vraiment ce que j’apportais à ma peau. Déshydratation, rougeurs, boutons de toutes les tailles et de toutes les couleurs (si, si), ma peau ne savait plus où donner de la tête et je ressemblais à.. rien. Ne sachant plus quoi faire, puisque je ne savais même pas ce que ces crèmes contenaient au final, j'ai tout arrêté. C'est Christine de Oleassence qui m'a poussée vers le naturel et le bio. Je voulais savoir ce que je mettais sur ma peau et pourquoi

Aujourd’hui, j’utilise des produits que j'essaie de choisir le plus soigneusement possible. Je dis bien essaie car non, je ne suis pas une experte, non je ne connais pas toutes les propriétés de tous les ingrédients systématiquement, et oui il m'arrive de prendre un produit et de me rendre compte après que tel ou tel ingrédient n'a pas forcement sa place dans le bio ou le naturel. Mais j’essaie de m’orienter vers les produits dont les ingrédients peuvent avoir un intérêt pour ma peau.

Ce que je regarde dans un produit bio

En général, je me tourne vers les produits labellisés ecocert et cosmébio. Mais ce n'est pas parce que c'est bio qu'il faut foncer les yeux fermés. L’avantage des crèmes toutes faites c’est que le matin on fait ça vite (enfin, quand t’as des boutons plein la figure et que tu dois y aller mollo pour pas te faire mal, tu mets quand même du temps, mais bref). Pour les produits contenant des huiles végétales ou des eaux florales, je regarde lesquelles sont utilisées, leur ordre dans l'INCI pour savoir si ca vaut le coup ou non (situés à la fin c'est pas la peine). Autre critère, si la liste des ingrédients est longue comme le bras, je lâche l’affaire, ça me donne mal au crâne. Un petit pourcentage de produits chimique est tout de même autorisé: je fais attention à ca aussi. Quand je ne trouve pas de produits tout faits qui me bottent, je m’oriente vers les huiles végétales pures, à condition qu’elles soient bel et bien pures et non coupées avec autre chose, pour ensuite me concocter mes propres sérums.

Après ça, l’alimentation, la façon dont on vit au jour le jour a très certainement un impact sur l’état de notre peau et notre corps en général.

Avoir patience

Passer au naturel et/ou au bio, ça ne fait pas des miracles dans l’immédiat. Il faut comprendre les produits, trouver ce qui nous convient, tester et attendre que notre peau s’habitue. Certaines fois, quand on ne voit pas d’amélioration, que les boutons sortent malgré les bonnes choses qu’on lui apporte, on peut être démotivées et s’interroger sur l’intérêt du naturel. Juste pour ne plus voir l’état pitoyable de notre peau, on peut être tenté de retourner aux produits conventionnels siliconés qui donnent une texture lisse et douce à la peau. Mais la seconde d’après on se reprend en se disant que ces soins ne sont que façades, qu’ils ne font en réalité pas grand-chose, et qu’il vaut mieux subir sa peau dégueu un moment le temps que celle-ci s’adapte mais au moins en sachant qu’on la respecte.

Si vous avez lu jusqu’ici, n’hésitez pas à partager vos avis et commentaires.

Des bisous, Kavourina.